"Create a visible and accessible museum network for Caribbean
museums and museum professionals to share knowledge and expertise"

Les Musées, Sites et Domaines de la Collectivité Territoriale de Martinique

July 4, 2019

Premier regard sur un paysage muséal en réseau.

Sylvia Berté |Instagram: @plantemere

En novembre prochain, à l’invitation de la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM), des membres de l’Association des Musées de la Caraïbe (AMC) et des professionnels des musées de l’île et de la région se réuniront pour la conférence annuelle de l’organisation caribbéenne. Le thème choisi cette année, «Le musée: marqueur d’identité, acteur du développement culturel et socio-économique dans les Caraïbes et ses diasporas», invite à des discussions sur l’impact et les contributions des musées du passé et du présent. Les participants auront l’occasion de construire collectivement un corpus de réflexion tout en s’immergeant dans les spécificités du paysage muséal de la Martinique.

Les participants se verront également offrir la possibilité de visiter un grand nombre des 9 musées sous l’égide de la Direction des Musées, Sites et Domaines de la CTM, chacun d’entre eux présentant des aspects complémentaires et multidisciplinaires du patrimoine historique, culturel, naturel et scientifique de la Martinique. Ci-dessous se trouve un aperçu de chacun de ces musées et de leurs missions.

Écomusée Martinique. Photo: CTM.

L’Écomusée est installé dans une ancienne distillerie à Rivière-Pilote depuis 1993. Ses visiteurs sont immergés dans la culture domestique de l’île au travers d’expositions temporaires et d’une collection permanente composée d’objets datant de l’époque précolombienne jusqu’aux années 1950 et un étage supérieur consacré en partie aux savoir-faire traditionnels et à la vie de Joseph Zobel.

Le Musée du Père Pinchon, inauguré récemment à Fort-de-France en 2018, est centré sur les collections d’histoire naturelle de Robert Pinchon, prêtre de l’ordre du Saint-Esprit, dont le travail passionné a largement contribué à approfondir la connaissance de la flore et de la faune de la Martinique au cours des 35 années durant lesquelles il a vécu sur l’île à partir de 1945. Le musée offre une vue détaillée de la biodiversité de l’île en présentant une partie de sa collection d’oiseaux, d’insectes, d’amphibiens et de son herbier de fougères.

La Maison des Volcans, centre d’information et de documentation spécialisé en volcanologie, a été créée au Morne-Rouge en 1990 et est devenue un musée régional en 2004. Elle permet de se familiariser avec l’histoire géologique de la région en partie à travers des expositions permanentes relatant les éruptions de la Montagne Pelée survenues en 1902 et 1929.

Musée d’Histoire et d’Ethnographie, Martinique. Photo: CTM.

Le Musée d’Histoire et d’Ethnographie, situé à Fort-de-France, a été créé en 1985. Ses expositions temporaires présentent des facettes de la culture martiniquaise en abordant sujets tels que l’histoire, le sport et divers aspects de la société martiniquaise. En 1987, le musée acquiert une maison de ville bourgeoise et y reconstitue un intérieur typique de la fin du XIXe siècle au second étage.

Le Maison de la Canne a été créé aux Trois-Ilets en 1987 et est installé dans une ancienne sucrerie. À travers la présentation de l’industrie du sucre, le musée souligne le rôle important qu’elle a joué dans l’histoire de la Martinique, façonnant l’île sur les plans économique et social.

Le Centre de Découverte des Sciences de la Terre a été créé à Saint-Pierre en 2004. Misant sur l’apprentissage par l’expérience, il permet au visiteur d’acquérir de meilleures connaissances sur la géographie et la géologie de la Martinique.

Centre de Découverte des Sciences de la Terre, Martinique. Photo: J.F. Fargues.

Le Musée de la Pagerie aux Trois-Ilets est un musée de collectivité depuis 1984. Il invite les visiteurs à se plonger dans la vie de Joséphine de Beauharnais, qui est née et a grandi dans l’ancienne plantation de sucre.

Depuis 1970, le Musée d’Archéologie Précolombienne et de Préhistoire de Fort-de-France présente, à travers sa collection unique d’objets et une approche multidisciplinaire, la richesse plurielle de la civilisation Amérindienne des petites Antilles. Le musée propose également des expositions temporaires offrant des approches complémentaires à la compréhension du paysage culturel de la région.

Le Domaine de Fond Saint-Jacques est une ancienne sucrerie et distillerie du XVIIe siècle située à Sainte-Marie, devenue Centre Culturel de Rencontre en 2001. Le projet qui lui est associé vise à promouvoir le dialogue entre histoire et création contemporaine, autour de l’exploration du patrimoine immatériel de la Caraïbe.